Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le site CFDT CA Languedoc

Orange Bank, où comment le marché de la banque va devoir se repenser

Les banques traditionnelles s’apprêtent à accueillir un compétiteur de taille avec Orange Bank, nouvel entrant à la proposition de valeur forte et engageante. En quoi le marché bancaire s’apprête-t-il à être disrupté par ce nouvel acteur ?

 

Après avoir été annoncée mi-mai, puis début juillet , le lancement d'Orange Bank devrait finalement avoir lieu à la rentrée . Confronté à des difficultés à assurer une expérience client satisfaisante, Orange a décidé de reporter une nouvelle fois son lancement, suscitant l'ire des consommateurs et l'ironie des banquiers traditionnels. Certains salariés, qui testent l'offre, évoquent en effet des bugs dans l'utilisation de l'application bancaire.

La future banque est déjà déficitaire et devrait le rester quelques années.

Le marché de la banque avait déjà vécu une évolution majeure avec l’introduction des banques en ligne dès l’an 2000. A présent, elles affichent un taux de pénétration de 10 %. L’arrivée d’Orange Bank sur le marché s’annonce, elle, comme une réelle mutation.

Si les banques en ligne étaient issues de groupes bancaires, Orange Bank naît, elle, d’un groupe à l’approche drastiquement différente, centré sur le client, ses attentes et ses usages : une proposition de valeur à même de séduire bon nombre de Français.

Et avec une base client de près de 29 millions d’abonnés, l’opérateur télécom n°1 en France a de quoi faire de l’ombre à ses futures consœurs les banques traditionnelles et en ligne.

 

Des services bancaires disponibles partout et à moindre coût

 

Orange Bank propose une vision alternative de la banque : la possibilité de réaliser toutes ses opérations partout, à n’importe quel moment et gratuitement ou à moindre coût.

Carte bancaire offerte, absence de frais de tenue de compte pour les clients actifs, retraits sans frais dans tous les distributeurs automatiques de billets en zone euro, mais également service client disponible 24h/24, virement par SMS, ou encore accès au solde instantané de son compte en banque… la facilité, l’instantanéité et la gratuité de la génération Internet appliquée à la banque en quelque sorte.

Tout comme l’ensemble des néo-banques récemment arrivées sur le marché en France, Orange Bank propose non pas une banque classique mais des services bancaires, ce qui la positionne comme une offre particulièrement en phase avec les attentes des clients.

Elle l’est également avec leurs usages, de par le terminal utilisé pour accéder à ces services. Depuis plusieurs années, l’usage du smartphone explose. A présent, 65 % des Français de plus de 12 ans en sont équipés. Près de 60 % des recherches Google se font depuis un mobile.

Proposer une offre bancaire solide, nativement conçue pour les smartphones, revient donc à offrir aux consommateurs une solution qui leur simplifie la vie, avec des codes et des usages au plus près de leurs attentes et de leur quotidien.

Atout supplémentaire pour Orange Bank, son réseau d’agences physiques - 140 au total – à la fois mode de commercialisation et de communication sur cette nouvelle offre, mais également forme de réassurance pour tous les clients qui souhaitent, si le besoin s’en fait sentir, pouvoir rencontrer une personne en face-à-face. Un vrai modèle d’approche cross-canal. 

 

Des possibilités multiples pour l’avenir

 

Cette approche d’Orange Bank se caractérise par une écoute client, alliée à l’agilité qui manque aux banques. A peine lancée, Orange Bank envisage déjà la commercialisation de produits d’assurance, de crédits à la consommation et de prêts immobiliers ou encore de nouer des partenariats rémunérateurs : des solutions d’avenir qui offriront des relais de marge pour amortir les coûts liés à cette banque gratuite. 

Avec une ambition de 2 millions de clients d’ici 2027 et un portefeuille client qui crédibilise largement cet objectif, les banques traditionnelles vont devoir se renouveler, et vite, si elles ne veulent pas à terme, laisser s’échapper la cible de clients urbains, particulièrement friands de solutions efficaces et nativement digitales, qui seront inévitablement attirés par des néo-banques boostées par le navire amiral Orange Bank.

LesEchos.fr

Published by CFDT CA Languedoc - Actualités Nationales

Bienvenue sur le site CFDT CA Languedoc

Ce site/blog a été créé pour informer les salariés adhérents et sympathisants CFDT sur la vie du Crédit Agricole du Languedoc, l’actualité sociale, ainsi que le travail accompli par la section syndicale CFDT CA Languedoc.

 

Hébergé par Overblog