Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le site CFDT CA Languedoc

Le Crédit Agricole peaufine son offre de reprise de trois banques italiennes

Les derniers détails sont encore à fixer pour l’acquisition de trois petites caisses d’épargne dans le centre du pays. Crédit agricole devrait aboutir d’ici la fin de l’année et renforcer de 20 % environ sa base de clientèle italienne.

 

Un mois supplémentaire, c'est ce que le Crédit Agricole par l'intermédiaire de sa filiale italienne Cariparma, se donne pour affiner son offre ferme pour la reprise de trois petites caisses d'épargne dans le nord de la péninsule. Le groupe français, qui réalise 18% de son activité en Italie est disposé à débourser 130 millions d'euros avec de possibles ajustements jusqu'à 90 millions d'euros pour racheter la caisse d'épargne de Rimini (Carim), de Cesena (Caricesena) et de San Miniato (Carismi).


L'offre définitive devrait ainsi être déposée le 7 septembre prochain pour permettre au Fonds interbancaire de garantie des dépôts (FITD) de rassembler 95 millions d'euros qui s'ajouteront au demi-milliard d'euros déjà débloqué pour nettoyer les trois instituts de crédit en crise.

 

Ils doivent en effet se débarrasser de 3,1 milliards d'euros de crédits douteux (NPL). Cela passera par des opérations de titrisation menées par le FITD et par le fonds Atlante II qui prendront en charge la tranche la plus exposée avec un investissement allant jusqu'à 250 millions d'euros. Reste encore à définir le rôle que joueront le Credito Fondario et la Société pour la Gestion d'Actifs (SGA) du gouvernement qui soutient les opérations de titrisation.

 

Trouver 500 millions d'euros

 

L'autre dossier sur lequel les négociations sont toujours en cours est celui de la recapitalisation de Carim et Carismi. Le FITD a contribué à hauteur de 420 millions d'euros pour le sauvetage des trois caisses d'épargne dont 280 millions d'euros versés en 2016 pour celui de Caricesena. Depuis 2015, les banques italiennes qui font partie du FITD ont déjà lourdement été mises à contribution à hauteur de plus de 9 milliards d'euros. Après les sauvetages de Banca Marche, Etruria Cariferrara, Carichieti, Popolare di Vicenza et Veneto banca il reste encore à trouver environ 500 millions d'euros pour clore celui des trois petites caisses d'épargne.

 

A l'inverse des autres, il se déroule dans un climat plus apaisé et d'efficace collaboration entre les différentes parties sous l'égide de la Banque d'Italie et du Ministère de l'économie. Même la Fabi, le principal syndicat du secteur bancaire italien soutient l'opération « préférant nettement la solution Cariparma Crédit Agricole à n'importe quelle autre tentative de spéculation financière » comme l'a déclaré son secrétaire général. La confiance est donc de mise pour conclure l'acquisition d'ici la fin de l'année. L'intégration de ces trois caisses d'épargne renforcerait à hauteur de 20 % environ la base de clientèle du Crédit Agricole dans des régions de la péninsule économiquement attractives.

 

Published by CFDT CA Languedoc - Actualités Nationales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Bienvenue sur le site CFDT CA Languedoc

Ce site/blog a été créé pour informer les salariés adhérents et sympathisants CFDT sur la vie du Crédit Agricole du Languedoc, l’actualité sociale, ainsi que le travail accompli par la section syndicale CFDT CA Languedoc.

 

Hébergé par Overblog